Lettre ouverte au nouveau député des Français de l’étranger de la 1e circonscription

Monsieur le député,

 

Je ne vous connais pas et réciproquement. Adoubé par l’onction présidentielle, vous avez été élu avec près de 80 % des voix de notre circonscription. Vous voilà donc élu député des Français de l’étranger malgré votre absence de la scène politique et de la communauté hors-Québec jusqu’à très récemment.

Outre mes félicitations, sachez que je serai l’un de vos plus ardents opposants dans les cinq années à venir, non pas par esprit de contradiction, mais dans l’intérêt des compatriotes qui méritent que l’on tienne rigueur à celui qui nous représentera à l’Assemblée nationale.

Je scruterai avec beaucoup d’attention vos interventions, vos déclarations et vos votes dans la Chambre basse, notamment sur les sujets suivants :

  • La réduction des députés et sénateurs souhaitée par le Président de la République et les conséquences pour les Français de l’étranger.
  • L’abolition promise de la réserve parlementaire qui s’élève à près de 3,3 millions d’euros chez les Français de l’étranger
  • L’avenir de l’Assemblée des Français de l’étranger et l’évolution des conseils consulaires et des réformes à y apporter
  • Le retour du vote électronique, essentiel pour les Français qui ne vivent pas à proximité géographique des postes consulaires pour les prochaines échéances électorales de 2020
  • Les réductions de financement des enveloppes de l’AEFE pour les boursiers à l’étranger
  • La CSG et la CRDS imposées illégalement aux compatriotes vivant hors du territoire national
  • L’accès à la culture télévisuelle française et la question du géoblocage des contenus à l’étranger
  • La question de la veille consulaire à Ottawa
  • La dématérialisation progressive des procédures administratives consulaires
  • Tout autre sujet susceptible d’avoir un impact sur les Français de l’étranger.

 

Je tiens aussi à vous faire savoir que je veillerai à ce qu’il n’y ait aucune interférence dans les affaires internes du Canada, comme je tiens rigueur aux élus canadiens qui ont eu l’audace de soutenir certains de nos candidats par le passé. Comme vous le savez fort bien, le Canada ne reconnaît pas l’existence de circonscriptions étrangères incluant la Confédération canadienne. Des précautions les plus élémentaires sont donc à prendre pour éviter tout incident diplomatique entre nos deux pays.

 

Veuillez recevoir, M le député, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Marc Albert Cormier

Conseiller consulaire auprès du Consulat général de France à Toronto.

W: http://marccormier.org

T: @marccormier

E: marcalbertcormier@gmail.com

4 comments on Lettre ouverte au nouveau député des Français de l’étranger de la 1e circonscription

  1. Pourquoi tant d’hostilité ? Vos années passées au Canada ne vous ont elles pas apris à faire des suggestions positives, plutôt de de vous positionner en opposition et en blocage ? Les Français d’ici et de France ont exprimé clairement une volonté de changement de ses attitudes cyniques et non-constructives qui ont immobilisé la France pendant des années. Écoutez la démocratie et soutenez le travail qu’il y a à faire et donnez la chance au coureur, nous pourrons juger des réalisations au prochaines élections.

    1. Aucune hostilité, mais une opposition parfaitement démocratique. Que je sache, personne n’a encore voté les plein pouvoirs ?

  2. Rassurez vous, Roland Lescure a lui aussi le soucis de bien faire au bénéfice des français d Amérique du Nord.. Allez voir son programme et vous pourrez le critiquer dans 5 ans s’il n’a pas tenu ses promesses…

  3. « Tenir rigueur: En vouloir à quelqu’un, garder de la rancune contre lui. »

    Il est légitime et normal d’attendre beaucoup d’un élu, normal également de se poser en opposant au nom de ses convictions. Beaucoup moins de manifester de l’hostilité avant même que le député n’ait pris ses fonctions.

    J’espère donc que c’est simplement votre expression qui a dépassé votre pensée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *