La relation entre Churchill et de Gaulle vue par Ray Argyle

IMG_3798Membre de la société Churchill pour la promotion de la démocratie parlementaire, j’ai pu assister au déjeuner des rotariens de Toronto ce vendredi 14 novembre. L’invité du jour était le journaliste Ray Argyle, auteur du livre The Paris Game publié par les éditions Dundurn.

La présentation de Ray Argyle fut d’une grande lucidité et d’une franchise absolue. Balayant d’une main le clabaudage habituel des anti-Gaullistes primaires et anti-Français qui pullulent dans les zones d’expression libre des journaux anglo-canadiens, Ray Argyle a insisté sur le fait que la perception canadienne du général était très largement teintée par une approche historique anglo-américaine biaisée et incapable de comprendre la complexité du chef de file de la France Libre. Argyle a mis en exergue la lucidité et l’intelligence du général, citant à cet effet de nombreuses anecdotes.

Casseur d’idées reçues, Argyle n’a pas hésité à dire que le général de Gaulle avait sauvé l’Europe et la France de la guerre civile tout en endiguant le communisme d’après-guerre. S’attardant sur la relation difficile avec Churchill, Argyle a tenté de démontrer que l’animosité permanente entre les deux grands hommes était en fait la pierre d’angle de leur relation réussie.

 

Remerciements à Robert O’Brien de la société Churchill pour la promotion de la démocratie parlementaire

2 comments on La relation entre Churchill et de Gaulle vue par Ray Argyle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *