La désillusion des électeurs du centre-gauche en Amérique du Nord

francemoderne

Les Français expatriés du centre-gauche sont frappés par la désillusion dans notre circonscription et nous comprenons leur désarroi :

  • une présidence qui se déclare social-démocrate, en quasi reniement avec les valeurs du parti qui l’a porté au pouvoir ;
  • une politique économique et fiscale désastreuse qui stigmatise les Français de l’étranger ;
  • une réduction drastique du régime des bourses pour ceux qui avaient inscrits leurs enfants auprès du Lycée Français de Toronto ou d’Ottawa ;

Un des premiers signes de cette désillusion fut le basculement de Toronto en faveur du candidat Frédéric Lefebvre lors de la partielle de 2013 avec plus de 52% des suffrages exprimés, soit un effondrement de 11 points pour la gauche par rapport au scrutin de 2012.

Autres signe inquiétant pour la gauche traditionnelle, c’est l’arrivée massive d’une immigration nouvelle qui est le fruit de la crise économique permanente qui s’est instaurée en France. Ces nouveaux expatriés Français, le plus souvent jeunes et dynamiques, ne sont plus intéressés par un discours doctrinaire et une politique fiscalement répressive.

Avec l’arrivée prochaine des élections consulaires, première expression de la réforme de l’Assemblée des Français de l’étranger imposée par ce même gouvernement, ces électeurs risquent fort de ne plus soutenir les candidats de gauche. Ces derniers, incapables de défendre le bilan gouvernemental, s’en distancieront en clamant haut et fort que ce scrutin n’a qu’une dimension locale !

Nous, militants du centre-droit, nous leurs ouvrons nos bras ! Fidèles à nos valeurs d’ouverture, nous refusons le sectarisme et sommes prêts à accueillir et porter l’espoir de cet électoral déçu lors des prochaines échéances électorales.

Marc Albert Cormier,
Adjoint au responsable UMP de la 2e circonscription consulaire du Canada et responsable pour Toronto

3 responses on La désillusion des électeurs du centre-gauche en Amérique du Nord

  1. je viens de m’apercevoir que votre démarche visait à faire de la pub pour la pourriture politique française. Je vous retire donc de mes contacts linkedIn.

  2. Bonjour Patrick, ne voyez pas de démarche autre que celle d’un blog rattaché automatiquement à mon compte LinkedIn.

    Vous savez bien que la politique n’est pas mon seul créneau et vous êtes parfaitement libre de me retirer de vos contacts. Votre dédain de la politique est parfaitement symptomatique du rejet sociétal de la chose publique et je crains que votre démarche revient à ouvrir un boulevard aux extrêmes.

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>