Les timbres DHL

timbresdhlAyant évité les centaines de petites arnaques, je suis quand même tombé dans le piège du timbre DHL. Comme beaucoup de touristes, je m’adonne à la rédaction de cartes postales pendant mes séjours. A Buenos Aires, j’avais acheté mes cartes postales dans une boutique plutôt huppée près du cimetière de Recoleta. A la caisse, on me proposa d’acheter des timbres. Ayant en mémoire les longues files d’attente au bureau de poste Correo Argentino, j’ai trouvé la proposition intéressante. Le prix m’avait semblé plus cher que prévu, mais bon qu’importe, j’avais mes cartes postales et mes timbres.

C’est ainsi que quelques heures plus tard je découvris que l’on m’avait refilé non pas des timbres postaux mais des timbres DHL ! Décidé, je suis retourné voir la boutique pour  demander l’on déposait des cartes affranchies avec de tels timbres ? On me répondit : « là ! » – me montrant du bout du doigt une petite boite métallique sous le présentoir de cartes postales.

Résultat ? Les cartes postales ont mis 3 mois pour arriver à destination dans le meilleur des cas. Aucune oblitération argentine mais une oblitération provenant d’un relai mexicain. La prochaine fois, je ferai la queue au bureau de poste, ce sera long pour moi mais pas autant pour les cartes postales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *