Le cimetière de Recoleta, Buenos Aires

Cimetiere de Recoleta vu depuis l'Iglesia de Nuestra Señora del PilarÉvacuons tout de suite la première question qui viendra à l’esprit de tout touriste à Buenos Aires : la tombe d’Eva Perón est de loin la moins intéressante des tombes du cimetière de Recoleta sur le plan architectural. Allez-y si vous êtes mordus d’histoire et que vous admirez cette grande dame.

Situé dans un des quartiers les plus sympathiques de la ville, adossé à l’église de Nuestra Señora del Pilar, le cimetière de Recoleta est unique en son genre. Bien des Européens reconnaîtront le type de cimetière, avec ses tombes au-dessus du sol, cependant d’aucuns n’auront vu autant de mausolées avec une telle richesse architecturale.

Présidents, poètes, pilotes sportifs, ambassadeurs, écrivains, familles de la classe dirigeante : vous trouverez au cimetière de Recoleta tout le gratin de la République argentine. La diversité architecturale du lieu est immense : classique, néo-classique, gothique, rococo. Malheureusement les nombreux vitraux ne sont visibles que depuis l’intérieur de ces mausolées, il ne vous restera donc qu’à admirer les colonnes, portes et statues du lieu.

Outre les touristes et quelques badauds, vous trouverez en ce lieu un grand nombre de chats abandonnés, qui passent leurs journées à se dorer sous le soleil en attendant quelques personnes fort seules qui viennent leur donner à manger à la fin du jour avant la fermeture des grilles.

Note 1 : l’entrée du cimetière est bien évidemment gratuite
Note 2 : l’entrée du cloître de l’église Nuestra Señora del Pilar est payante

1 comment on Le cimetière de Recoleta, Buenos Aires

  1. Alfred Molet (1850-1917)né à Cattenieres « Nord-pas de calais » France, ingénieur en chimie, Ancien éléve de l’Ecole Nationale des Arts et Métiers de CHALONS promotion 1866.Industriel expatrié en Argentine à Buenos-aires « Compagnie Gas Acetylene A-MOLET carburo calcio » * conserverie; mine de calcium; chemin de fer de buenos-aires; centrale électrique de Cordoba; inventeur: brevet de « Acétyléne Gas Générator » deposé en 1899.Aussi Artiste Peintre.Honnoré par les autorités de la Province de Cordoba Argentine, par le « Museo Usina Molet » . Alfred Molet repose au célébre cimetiére de Recoleta Buenos-aires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *