La commission Kerner, 40 ans plus tard

Au printemps 1968, un rapport émanant de la Commission National sur les désordres civiques, fit l’effet d’une bombe politique et médiatique. Le rapport Kerner, du nom du gouverneur Otto Kerner Jr, gouverneur de l’Illinois, fut commandé par le président Lyndon B. Johnson suite aux violentes émeutes raciales de l’été 1967.

Ce rapport avait conclu que les émeutes étaient conséquentes à une frustration cumulée de la communauté noire sur le plan économique. La phrase clef du rapport, maintes fois citée depuis, déclara sans ambages que : « la nation est scindée en deux sociétés distinctes, l’une noire, l’autre blanche, séparées et inégales ».

Quarante ans plus tard, malgré des progrès évidents, les bases même de la ségrégation économique n’ont pas été entièrement résolues, notamment en qui attrait à la géographie urbaine des villes industrielles dont Détroit, Cleveland, Chicago, St Louis…

Sources : Bill MoyersWikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *