Lettre au député fédéral, Mme Bennett

Toronto, le 28 novembre 2001

Madame Bennett,

C’est avec beaucoup de déception que j’ai appris que vous avez voté contre la motion demandant à la Couronne britannique de présenter des excuses officielles pour le «Grand Dérangement» de 1755.

Je vis à Toronto, dans le comté de Saint-Paul depuis maintenant 10 ans et j’ai souvent applaudi vos actions en faveur de la paix en Irlande et en Israël. Votre vision progressiste et intéressée ne peut que rassurer les administrés du comté.

Cependant, ce qui me chagrine, c’est que face à votre propre histoire, celle du Canada et de l’Acadie, vous avez préféré l’oubli. Je vous rappelle que les Nations Unies ont défini comme génocide :  «l’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation et tout autre acte inhumain commis contre toute population civile avant ou pendant la guerre ou les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux»

Sachez madame le député, qu’en tant que descendant direct de déportés de 1755, et de surcroît des déportations ultérieures de St Pierre et Miquelon de 1778 et de 1793, que je m’efforcerai de ne pas laisser cet épisode honteux sombrer dans les oubliettes de la politique parlementaire.

Vous trouverez ci-dessous, quelques noms de mes ancêtres, déportés par les forces de la couronne britannique, à la fois d’Acadie et de St Pierre et Miquelon.

  • Joseph Cormier, né le  2 novembre 1770, déporté en 1778, arrivé en 1816 à Miquelon
  • Jean Poirier, né en juillet 1768, déporté à Brest en l’an 3 (1795)
  • Anastasie Coste, née en 1772, déportée à Brest en l’an 3 (1795)
  • Pierre Coste, né en 1743, déporté d’Acadie, déporté Saint-Malo en 1778, à Lorient en 1795, Nantes en 1802
  • Pierre Detcheverry, né le 7 juillet 1765, déporté en 1797 sur Bordeaux.
  • Joseph Cormier Père, né en 1712, déporté d’Acadie en 1755
  • Anne Lafargue, déportée en 1778 à la Rochelle
  • Charles Lavigne, né en 1718, déporté d’Acadie, déporté à La Rochelle en 1778, revenu à Miquelon en 1783.
  • Marie Godet, née en 1757, prisonnière au Fort Beauséjour en 1763
  • Joseph Gaudet, né en 1723, prisonnier au Fort Beauséjour en 1763
  • Madeleine Dugas, prisonnière au Fort Beauséjour en 1763
  • Charles Gaudet, né en 1725, prisonnier au Fort Beauséjour en 1763
  • Marguerite Bourg, née en 1772, prisonnière au Fort Beauséjour en 1763
  • Felix Gaudet, né en 1748, prisonnier au Fort Beauséjour en 1763
  • Pierre Gaudet, prisonnier au Fort Beauséjour en 1763
  • René Poirier, prisonnier au Fort Beauséjour, il y meurt en 1762

Veuillez recevoir, madame Bennett, l’expression de mes sentiments les meilleurs
Marc A Cormier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *